“La vanité cherche les applaudissements des hommes ; l’humilité demande leur oubli”.Joseph Michel Antoine Servan ; 1807.

12/09/2018              La qualité que les français aiment le plus est l’humilité. Le défaut qu’ils pardonnent le moins est l’arrogance. Suivre l’actualité suffit à s’en convaincre.

Deux évènements, l’un ponctuel, l’autre pas. Mais qui, tous deux, sont éclairants sur la qualité que les français jugent primordiale chez les autres. Le premier évènement, en fait, n’en est pas un puisqu’il se prolonge dans la durée : le désamour persistant – voire croissant – du Président de la République. Et plus que ce désamour, ce sont les raisons de ce désamour qui sont signifiantes. Avant de reprocher au chef de l’état son manque de résultats, les français pointent du doigt son manque d’humilité. Deux mots revient en permanence dans les enquêtes d’opinion : arrogance, distance vis-à-vis des gens..

L’autre évènement est lui bel et bien ponctuel. Le dimanche 9 septembre, au terme d’un match victorieux contre les Pays-Bas, l’équipe de France championne du monde de football, a, pour la première fois, partagé son titre avec ses supporters. Grand moment d’une joie que les cinquante jours écoulés depuis la victoire n’ont en rien ternie. Et ce soir-là, un homme – plus que les autres – a été acclamé par le public du Stade de France : le plus discret, le plus humble, celui qui, après les matches, rase les murs de la zone mixte pour ne pas avoir à s’exprimer : N’Golo Kante. Ce dimanche, c’est moins le footballeur increvable que l’homme modeste qui a été salué. L’humilité est probablement la qualité que les français préfèrent.